Une nuit en tribu, chez les Kanaks

Comme lors nos precedents pays, nous essayons d’organiser un sejour chez l’habitant. On avait deja adore notre passage chez Jacques et Rose-Marie sur l’ile des pins, mais cette fois nous sommes en pleine brousse et allons dormir en tribu dans une case traditionnelle dans les alentours de Hienghene.

Depuis notre arrivee en Nouvelle Caledonie tout le monde nous a parle de l’incontournable accueil en tribu ou il faut faire « la coutume » qui est le rite ancestral des Kanaks.

On doit faire la coutume quand on arrive sur le territoire d’une tribu ou l’on passe la nuit. Faire la coutume signifie donner au chef de tribu un long tissu (a acheter au prealable) dans lequel on a enroule un paquet de cigarette et un billet 1000cfp, on peut faire une petite introduction puis le chef fait un discours et on est accueilli comme si on faisait parti de la famille…bref autant dire qu’on avait hate!

Tribu coutume kanak nouvelle caledonie

Nous voila sur une route en gravier qu’il faut suivre pendant 7km, on passe a cote de jolies maisons toutes tres bien entretenues. Juste avant d’arriver on demande notre chemin a un groupe de jeunes kanaks qui zonent au bord de la route, il n’est que 17h mais ils sont tous bourres et en train de fumer de l’herbe… bizarre comme ambiance mais ils nous indiquent la direction de la maison de Martial, notre hote pour la nuit.

On entre dans le jardin de Martial qui est en train de couper des arbres, il n’a pas l’air franchement heureux de nous voir et la premiere chose qu’il nous dit c’est qu’il est tot et qu’on aurait pu venir a 19h (il etait 16h). Il nous amene vers la case traditionnelle, Timo sort le tissu pour faire la coutume, Martial le prend et dit merci et trois mots puis nous dit qu’on peut aller faire un tour a pied dans la tribu et qu’on dinera vers 19h30…hum on est tres tres loin de ce qu’ils racontent dans les guide et l’office du tourisme :(

Case traditionnelle Tribu coutume kanak nouvelle caledonie

Notre case traditionnelle

Tribu coutume kanak nouvelle caledonie

Apres une semaine de camping Timo est content de retrouver un matelas

On est decu de ce premier echange mais on part quand meme faire le tour du pate de maison qui est assez joli et en pleine nature. De retour dans notre immense case qui peut loger 16 personnes, Lulu fait une petite sieste en attendant le diner. Au menu ce soir c’est un delicieux bougnat, plat traditionel des Kanaks. Malheureusement alors qu’on pensait diner avec la famille on nous fait diner avant et que tous les deux, Timo assaille Martial de questions pour mieux connaitre la culture kanak, c’est pour ca que nous sommes venus! Mais on semble deranger Martial qui a hate de partir…

On essaie de positiver en trouvant des circonstances attenuantes a Martial qui a l’air d’avoir beaucoup de choses a gerer et qui est reste tres correct a defaut d’etre sympa. Bref a peine le repas termine, direction la case (bien encourage par Martial) ou on regarde des episodes de breaking bad  (vraiment super cette serie!) avant de dormir… c’est pas vraiment l’idee qu’on avait d’une nuit en tribu.

Bougnat Tribu coutume kanak nouvelle caledonie

Le delicieux bougnat

Le lendemain matin on part faire une balade dans la foret avec Martial, son fusil, son chien de chasse, son fils et ses deux filles. Il est plus relax qu’hier, peut etre qu’il espere chasser quelque chose?

Chasse Tribu coutume kanak nouvelle caledonie

En tout cas il nous raconte des histoires sur sa tribu et sur la foret, a travers la lunette du fusil on apercoit des chevaux sauvages de (tres) loin, on deguste plein de framboises qui poussent un peu partout. Apres de durs efforts Martial et ses filles arrivent a faire tomber un enorme fruit du jackier qu’on degustera sur place. En descendant un petit torrent a moitie deseche, on apercoit des crevettes d’eau douce dans des petites mares d’eau.

Peche Tribu coutume kanak nouvelle caledonie

Martial met ses filles au boulot en leur faisant enlever toutes les feuilles de la mare, un peu a la maniere dont on creuserait un trou a la plage, et il finit par attrapper une enorme crevette.

Tribu coutume kanak nouvelle caledonie

Le fils de Martial joue avec la crevette

Cette balade nous a reconcilie avec notre deception d’hier, meme si ce fut moins bien que nos precedentes rencontres chez l’habitant on gardera un bon souvenir de la tribu de Martial.

On reprend la route vers le sud de l’ile pour nos derniers jours en Nouvelle Caledonie. On se balade dans le parc de la Riviere Bleue a la recherche du cagou, oiseau endemique de l’ile, connu par son incapacite a voler! Mais bon c’est un peu comme les koalas en Australie, on en parle beaucoup mais on n’en voit pas beaucoup… On campe une derniere fois en pleine nature autour d’un beau feu .

La route a travers les montagnes pour rejoindre le sud

La route a travers les montagnes pour rejoindre le sud

Un dernier feu de camp

Un dernier feu de camp

20131112-01-28-108

Lulu part a la recherche du cagou

Lulu part a la recherche du cagou

Le lendemain derniere route tres escarpee a travers la terre rouge, les mines et la vue sur le lagon. Une derniere nuit a l’auberge pour terminer ce formidable periple en Nouvelle Caledonie. On est tres triste de partir mais on a trop hate de decouvrir la Nouvelle Zelande.

Les photos ici.

Infos pratiques : une nuit en tribu a reserver par l’office de tourisme de Hienghene.

This Post Has 2 Comments

  1. Nicole dit :

    Encore un bel épisode de votre vie de nomades.
    Des paysages somptueux. Des crevettes qui ont bien des airs d’écrevisses…
    Mais les tribus ne sont plus ce qu’elles étaient, le tourisme semble être passé par là !
    On se régale néanmoins à vous lire.
    Nicole

  2. Papa dit :

    Hienghene est une plus hauts lieux du combat indépendantiste mais ce Martial de la France australe fait bien honneur à la France métropolitaine en matière de qualité de l’accueil des visiteurs!

    Heureusement vous êtes toujours aussi positifs et le petit garçon est charmant.

    Bravo pour la photo de la mine-carrière de nickel.

Leave A Reply





Current month ye@r day *