La mysterieuse ile de Paques…

Apres quelques jours a Santiago nous mettons le cap vers l’une des destinations phares de notre voyage: la grandiose et mysterieuse ile de Paques!

Cette ile nous fait tous rever de part son eloignement (a 4000 km du Chili et 3700 km de Taihiti), ses mythiques moais (statue de pierre) et bien sur toutes ses enigmes irresolues. C’est fou le nombre de theories qu’on a pu lire ou entendre sur les moais. D’ou vient le peuple de cette ile perdue au milieu du pacifique? Que representent les moais? Pourquoi regardent-ils vers l’interieur de l’ile? Comment des moais de plusieurs tonnes ont ete deplaces sur plusieurs kilometres? Comment ont ete construites les ahu (plateformes) pouvant supporter ces colosses? Et tant de questions auxquelles nous tenterons de trouver des reponses sur place.

Atterrissage a l'ile de paques

Atterrissage a l’ile de paques

Nous voila donc parti pour 5 heures d’avion (quand meme) vers l’ile de paques ou plutot Rapa Nui de son vrai nom. Il n’y a qu’un ou deux avions par jour qui va a l’ile de Paques (tous avec l’excellente companie LAN) donc il n’y a pas foule sur l’ile, environ 1000 touristes et 5000 habitants dont 3500 rapa nui, les natifs de l’ile.

Nicole a reserve deux chambres dans le gite chez Tita et Lionel, un couple franco-rapa nui. L’accueil de la famille n’est franchement pas aimable mais on est tellement contents d’etre sur l’ile que l’on garde notre bonne humeur et on reserve la visite de l’ile avec leur cousin pour le lendemain.

Apres une courte nuit, nous voila partis faire le tour de l’ile conduits par Tito, un Rapa Nui d’une trentaine d’annee ayant etudie deux ans en France un deug d’espagnol! Il est grand et costaud avec des airs de Maori, il parle avec assurance et nous annonce qu’il connait tout sur tout de l’ile, qu il faut oublier ce qu’on a lu dans les livres car ils n’y connaissent rien et qu’il repondra a nos questions (on est pas encore parti qu’on en a deja pose) une fois sur les sites. Bref nous voila en route vers la plage Anakena situee a 17km au nord du village. Les paysages sur la route sont superbes, il y a plein de collines qui sont en fait d’anciens volcans, on se rend compte que la beaute de l’ile ne se limite pas aux statues. On arrive vers la plage et on apercoit nos 7 premiers Moais!!!

7 (+3) Moais

7 (+3) Moais

Il regne une atmosphere un peu magique, le decor est grandiose, quelle emotion, c’est vraiment superbe! Lulu et surtout Nicole font des centaines de photos et s’arretent juste pour ecouter Tito raconter que le roi des Rapa Nui a debarque sur cette plage il y a 500 ans apres avoir navigue depuis la Polynesie; comme ils sont les meilleurs navigateurs du monde (on va vite comprendre qu’ils sont les meilleurs de tout!), ils se sont diriges avec les etoiles et leurs connaissances des courants, ils auraient parcourus 3700km en une dizaine de jours! Il nous explique egalement que chaque moai represente un ancien chef de tribu, ce qui explique pourquoi les statues font la moue plutot que de sourire, eh oui un chef Rapa Nui ne sourit jamais!

Egalement les moais regardent vers l’interieur de l’ile ou plutot vers leur village. Que represente a votre avis le bloc rougeatre pose sur la tete des moais?

moai Anakena

Les moais de la plage Anakena

20131214-20-10-9

Non ce n’est pas un chapeau mais leur chignon!

Nous continuons notre tour de l’ile cette fois a travers un chemin de terre pour arriver a un mini port ou a ammarre au 18eme siecle le capitaine La Perouse envoye faire le tour du monde par Louis XVI.

La baie ou a amarre La Perouse

La baie de La Perouse

On va ensuite voir une pierre ronde aux proprietes magnetiques etonantes car elle deregle les boussoles qu’on pose dessus, le nord n’arrete pas de bouger. Cette pierre se trouve apparement sur les terres de Tito et serait le centre de l’ile, on appelle communement cet endroit le nombril du monde. On comprend mieux pourquoi Tito se trouve si fort! (et c’est pour ca qu’on le surnommera par la suite Nombrilo…)

Le nombril du monde

Le nombril du monde

Comme il y a peu d’arbres sur l’ile et qu’il y a beaucoup de vent, c’est tres difficile de faire pousser des fruits et legumes. Les Rapa Nui ont trouve qu’en creusant dans la terre et en entourant les plantes d’un mur de pierres circulaire, celles-ci parviennent a obtenir de l’eau de source et sont protegees du vent et des embruns de la mer.

20131214-21-47-19

On decouvre aussi des petroglyphes, des gravures dans la pierre, representent des scenes de peche, des tortues et l’homme oiseau dont on reparlera plus tard.

Un petroglyphe

Nous partons ensuite vers le site de Ahu Tongariki ou se trouve une rangee de 15 moais. On avait deja ete enchantes par nos moais du matin mais la le spectacle qui s’offre a nous est encore plus grandiose. Le site est immense tout comme les 15 moais dont le plus grand mesure 10 metres pour 86 tonnes! Cet endroit est incroyable et on ne se lassera pas de le visiter, on y retournera d’ailleurs deux fois.

20131214-22-51-31

20131214-22-40-24

Lulu en mode moai

20131214-22-50-30

On terminera notre tour de l ile par la visite de la carriere. Cet ancien volcan est la source de tous les moais de l’ile au nombre de 900 d’apres les archeologues internationaux mais Tito nous affirme en avoir compte plus de 1300 et donc que les archeologues ne savent pas ou chercher…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

20131215-00-32-42

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sinon la carriere est tres interessante, on se promene au milieu de moais ou plutot de morceaux de moais. On peut voir dans la roche des dizaines de trous laisses par les moais detachees de la roche mais egalement pleins de moais inacheves dont un fait 21 metres de haut.

Le plus grand moai est toujours en construction

Le plus grand moai !

Mais alors comment les Rapa Nui ont fait pour deplacer des moais de plusieurs tonnes de la carriere jusqu’aux sites parfois a plus de 10km de la? Tito nous avait deja dit plusieurs fois de « ne pas trop nous poser de questions » et que « les moais avaient marche ». De la meme maniere que l’on deplace un frigidaire, les moais etaient deplaces debout en les faisant pivoter a l’aide de cordes. Il fallait donc jusqu’a plusieurs annees pour deplacer les moais! Ainsi on trouve sur l’ile de nombreux moais isoles car abandonnes durant leur transport.

On rentre finalement au gite, la tete pleine d’images et d’emotions. On termine cette belle journee par un diner un peu arrose (merci Nicole!) avec vue sur le coucher de soleil.

20131215-04-43-55
Vivement le lendemain pour repartir a la decouverte de cette ile decidement unique au monde.

Les photos ici.

 

This Post Has 1 Comment

  1. Astrid dit :

    Quelle classe ces moais ! Magnifiques chignons, je n’aurai pas trouve 😉

Leave A Reply





Current month ye@r day *