Objectif 6000

Apres une nuit dans le bus depuis Potosi, nous voila a la Paz capitale la plus haute du monde au coeur des Andes.

Mais nous sommes ici avec un objectif particulier: atteindre le sommet du Huayna Potosi, montagne enneigee culminant a plus de 6,000 metres. Mais la tache s’annonce des plus ardues car en plus de l’altitude, encordes et equipes de crampons et piolets il faudra passer deux murs de glace et une corniche. Beaucoup tentent leur chance mais peu arrivent tout en haut, Lulu a tres peur mais les recits fantastiques d’autres voyageurs (comme celui de notre ami greggy) ont reussi a la motiver pour repousser ses limites.

Meme pas peur!

Meme pas peur!

Une fois equipe avec de superbes vetements pretes par le guide nous voila en route vers le sommet le plus haut de notre vie. On dejeune au premier refuge a 4625m et on part ensuite s’entrainer aux piolets et crampons sur un glacier. On arrive sans problemes a faire les exercises lorsque la pente est raisonnable mais on luttera bien quand il faudra escalader un petit mur de glace. Ca promet pour la vraie ascension ou le premier mur fait 30 metres mais heureusement il est legerement moins pentu que celui de l’entrainement. Retour au refuge ou on dine et se couche tot.

Ascension Huayna Potosi La Paz Bolivie

Ascension Huayna Potosi La Paz Bolivie

Petite soiree au coin du feu avec le guide et la cuisiniere du refuge

Petite soiree au coin du feu avec le guide et la cuisiniere du refuge

Le lendemain on rejointle second refuge situe a 5200m. Il y a un chemin de pierre donc pas besoin d’utiliser les crampons, par contre il faut porter tout le matos et c’est lourd, tres lourd. Marcher a plus de 5,000m avec un sac de 15kg est un veritable calvaire. On galere bien et le guide n’arrete pas de nous dire qu on’est lent, il est vraiment bizarre car il nous le repete toutes les 10mn. On arrive finalement au refuge et la bonne nouvelle c’est qu’on aura que de l’eau a porter pour l’ascension finale. Lulu est completement KO mais surtout deprimee par le guide qui lui dit qu’elle ne pourra pas aller au sommet et elle est prete a abandonner. Il est vraiment pas sympa de dire ca mais avec la fatigue on le laisse parler.

C'est parti pour l'ascension!

C’est parti pour l’ascension!

Arrivee au second refuge completement deprimes

Arrivee au second refuge completement deprimes

Apres un peu de repos on reprend nos esprits et on essaye de se remotiver pour l’ascension du lendemain. On dine vers 17h et on doit se coucher apres car le reveil est a minuit et demi! C’est impossible de dormir en raison du manque d’oxygene et Timo fait une reaction au medoc contre le mal d’altitude qui lui donne des fourmis sur tout le corps dont le visage!

Apres une longue attente vient enfin l’heure de partir. Les conditions sont ideales, pas de vent, pas de nuage et il ne fait que -6 degres. On avance doucement sur de la bonne neige, il reigne un silence absolu, en levant la tete on admire des milliers d etoiles. Dur de decrire ce que l’on ressent pendant ces moments de bonheur unique ou on a l’impression d’avancer entre deux mondes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Apres une bonne heure de marche on est ramene a la realite par notre guide qui oh surprise nous dit qu’on est trop lent… « A ce rythme on mettra 8 ou 9 heures pour arriver au sommet »! (Grr on a envie de l’etriper). On ne l’ecoute pas et on continue l’ascension a notre rythme, et tout va bien car on n’a pas mal a la tete mais Timo a toujours des picotements . Vers 4 heures du mat on est a 5650m mais surtout au pied du mur de glace a escalader. Lulu hesite car elle a peur de ne pas arriver a redescendre. Pendant qu’on attend deux autres groupes reussissent a grimper et un autre fait demi tour. Finalement Lulu decide de ne pas tenter et on commence a rentrer. Tim est bien deg et ca se voit… Lulu dans un sursaut d’orgueil surpasse ses peurs et realise qu’elle peut arriver a grimper ce fichu mur! On refait demi tour et on escalade le mur sans problemes. Il est desormais trop tard pour aller au sommet (pour des raisons de securite il faut y etre avant 7h30) mais en prenant un raccourci (d’apres le guide) on peut atteindre un joli point de vue ppur le lever du soleil. Apres une demi heure de marche sur ce raccourci, grosse frayeur pour Timo, la neige se derobe sous son pied et d’un coup il tombe jusqu’a la taille et est retenu par la corde et son piolet! Sous ses pieds la crevasse fait bien 6 metres de profondeur! Plus de peur que de mal mais bon c’est loin d’etre rassurant. On s’arretera finalement vers 5850m pour admirer un des plus beaux lever de soleil de notre vie avec ceux de Bagan au Myanmar (sur notre ancien blog) et de Faharzad en Iran.

THE crevasse de ouf!

THE crevasse de ouf!

 

Le ciel rougit puis rosit, le soleil pointe son nez au loin derriere les montagnes et teint la neige de rose. Apres tant de souffrances et d’emotions on profite de notre recompense qui valait bien ces efforts. On redescend de jour en admirant les paysages d’une beaute si pure.

Ascension Huayna Potosi La Paz Bolivie

Ascension Huayna Potosi La Paz Bolivie

Ascension Huayna Potosi La Paz Bolivie

Ascension Huayna Potosi La Paz Bolivie

Ascension Huayna Potosi La Paz Bolivie

Bien creves on arrivera a La Paz dans l’apres midi. On prend un gouter diner et vers 20h on part dormir plus de 12 heures de suite!

Le lendemain on flane dans la ville en profitant du carnaval a l’ambiance bataille d’eau et de mousse a raser, mais on est encore dans un etat second, encore sur notre nuage …

La Paz Bolivie

Carnaval La Paz Bolivie

Ambiance soiree mousse en pleine rue!

Carnaval La Paz Bolivie

Pretes pour le defile

Carnaval La Paz Bolivie

Avant de rejoindre le Perou, Timo fera la fameuse route de la mort a velo, bien mais pas top…

Prochaine etape au bord du Lac Titicaca

Infos pratiques:
Ascension Huayna Potosi: 2320 Bolivianos/2 pers tout compris (equipement, nouriture, transport) avec l’agence huayna-potosi.com.
Hotel bien sympa a La Paz: Arcabucero 150 Bol/nuit pour chb dbl avec sdb 

This Post Has 2 Comments

  1. Papa dit :

    L’accident après 11 mois de voyage Quelle frayeur pour Timo! Vous avez vraiment l’esprit positif et vous démontrez qu’on peut voir chaque jour le bon côté de la vie.

    • Tim et Lulu dit :

      Merci Papa. Oh oui Timo a eu tres peur… Mais dans ces conditions, avec l’altitude egalement, on n’a qu’une seule envie c’est de continuer a avancer

Leave A Reply





Current month ye@r day *