Au fil du nil

Apres Assouan et Abu Simbel, nous partons 2 jours et 2 nuits sur une felucca entre Assouan et le sud de Luxor. Rien de mieux pour se relaxer! Une felucca est un petit bateau a voile traditionnel qui navigue sur le Nil. Sa particularite est la hauteur de son mat: 20 metres de haut (!). Quand la voile est completement depliee l’effet est impressionnant, il fallait mettre le mat a l’horizontal pour passer sous les ponts!

Timo devant notre felucca. Notez que notre capitaine est monte au milieu du mat pour replier la voile!

Timo devant notre felucca. Notez en 2eme plan que notre capitaine est monte au milieu du mat pour replier la voile!

C’est tres basique a bord: pas de cabine, pas de toilettes. Il faut donc indiquer au capitaine quand il faut faire un pause pipi. Des matelas sont installes sur le « pont » et on reste allonge toute la journee a profiter du vent du Nil.

Il est amusant de constater que l’eau du Nil est fraiche et qu’on y trouve du vent alors qu’il n’y a pas un poil d’air sur les rives…

Le premier jour, apres un depart tardif a cause des differents papiers (et backshish) a regler pour les controles de police le long du Nil, nous partons et sentons un vent violent et tres chaud. Les vents chauds sont mauvais pour la navigation car ils tournent tres vite. De plus, le vent arrive de face. Nous naviguons donc sans voile en zig zag, au fil du courant. Apres 5 heures de navigation, nous voyons encore notre point de depart… On n’est pas arrive!

La vie est relax a bord…

On bouquine (la Saga Malaussene!)

On bouquine (la Saga Malaussene de Daniel Pennac!)

Le vent chaud contrarie notre capitaine, le bateau penche beaucoup (ce qui inquiete Lulu), donc l’ambiance n’est pas tres fun le premier jour.

L’assistant du capitaine est aussi notre cuisinier et nous mangerons tres tres bien pendant ces deux jours. Les plats sont a base de viande et de sauce avec du pain, des pates ou du riz. Nous nous sommes regales!

On accoste aupres d’un bateau a quai pour la nuit. L’acces a la terre se fait par une planche de bois tres longue… Le capitaine propose de deplacer le bateau pour qu’on (surtout Lulu) puisse acceder plus facilement a la terre, cependant on se fait emporter par le courant! Il a fallu remettre les voiles pour revenir a contre courant et retrouver l’assistant reste sur le bateau a quai! Une petite aventure a 9h du soir…

Apres un bon diner on admire les etoiles par milliers en attendant le superbe lever de lune sur le nil. Magnifique spectacle (qui nous rappelle le desert en Iran) auquel on aura le droit les deux soirs.

20130528-23-00-41

Un joli lever de lune depuis le nil

On a tres bien dormi et meme eu un peu froid pendant la nuit, c est vraiment etonnant vu les 35 a 40 degres de la journee!

Le deuxieme jour, le vent est frais et notre bateau avancera tres vite toute la journee! Ayant le vent de 3/4 face, nous continuons a faire des zig zag pour avancer. On fait un arret au temple de Kom Ombo, temple dedie au dieu Crocodile. Tres grand temple avec beaucoup de hieroglyphes.

Le temple de Kom Ombo

Le temple de Kom Ombo

Le dieu crocodile Sobek

Le dieu crocodile Sobek

Un musee interessant de momies de crocodiles (si je vous jure!). On n’a pas pu prendre de photos, mais en voici une d’internet.

On les prefere morts que vivants!

On les prefere momifies que vivants!

On arrive le soir meme au temple de Gebel Silsila, notre point d arrivee. On doutait vraiment d’y arriver en 2 jours, trop fort notre capitaine! On visite le lendemain ce temple sans grand interet.

On se fait arnaquer par un soit-disant guide qui ne connait rien du tout a part repeter la meme chose devant chaque mur: « Isis, Osiris, General (pour dire pharaon… super!), cartouche ». Il a du nous repeter le mot cartouche une dizaine de fois… et on a enfin compris que  lorsque le nom d’un pharaon est inscrit en hieroglyphes, il est entoure d’une elipse qu’on appelle « cartouche ». Trois hommes nous ont entoure a la sortie de l’unique petite salle du temple pour exiger un backshish. Grrrrr…

On fait des photos marrantes:

20130529-09-37-50

20130529-09-38-51

On prend une voiture (plutot un minibus local rien que pour nous) pour rejoindre Edfu et son magnifique temple.

Timo devant le temple d'Edfu

Timo devant l’immense temple d’Edfu

Preparation du "pudding a l'arsenic"!!

Preparation du « pudding a l’arsenic »!! « Et un peu de vitriole? Ouiiiii… »

Nous partons ensuite a Luxor.

Les nombreuses photos ici.

Infos pratiques2 jours 2 nuits sur la felucca d’Assouan a Gebel Silsila: 800 EGP/2 personnes. Taxi de Gebel Sisila jusqu’a Luxor: 250 EGP

 

This Post Has 2 Comments

  1. Nicole dit :

    Vos photos (superbes) me font penser à la chanson de Prévert « … la lune et les étoiles dans un bateau à voiles… »

    La chanson ne dit pas si le bateau allait tout droit et s’il était confortable mais vous aviez l’air de vous y sentir plutôt bien.

    Mieux qu’à vélo !!! Ma pauvre Lulu, c’est dur la vie de globe trotter.

  2. minminge dit :

    D’accord avec Nicole,vos photos du bateau sont dignes d’un beau catalogue de voyage…une reconversion?faut dire Lulu que tu as quelques bons gènes artistiques!;)

Leave A Reply





Current month ye@r day *